Le paysage de la France métropolitaine est varié et comprend des plaines côtières, des bassins et un certain nombre de zones montagneuses telles que les Alpes à l’est (dont le Mont Blanc, le plus haut sommet d’Europe occidentale à 4810 m), les Pyrénées au sud-ouest et le Massif central au sud. Elle est également formée par un grand nombre de rivières dont les plus importantes sont la Seine (au nord), la Loire (à l’ouest et au centre), la Garonne (à l’ouest), le Rhône (à l’est) et le Rhin (au nord-est). faits sur la france La République française est un État unitaire doté d’un régime semi-présidentiel.

La constitution de 1958 (amendée à plusieurs reprises) a introduit un pouvoir exécutif fort, représenté par le Président de la République et le gouvernement, avec le Premier ministre nommé par le Président. Le président est élu directement tous les 5 ans. Le président actuel est Emmanuel Macron (depuis 2017). Le premier ministre est Olivier Veran. Le Parlement français est composé de deux chambres : une Assemblée nationale et un Sénat. Les 577 membres de l’Assemblée nationale sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable. L’Assemblée nationale peut être dissoute prématurément par le Président (mais pas pendant la première année suivant les élections générales). Depuis 1958, cela s’est produit cinq fois : en 1962, 1968, 1981, 1988 et 1997. Le mode de scrutin utilisé pour les élections générales est le scrutin majoritaire à deux tours. La dernière élection a eu lieu en 2017.

Les 348 membres du Sénat sont choisis par un collège électoral (c’est-à-dire des députés, des membres des conseils départementaux, des conseils régionaux, des conseils municipaux, etc.) pour un mandat de six ans. Tous les trois ans, la moitié de ses membres sont soumis à réélection. Les dernières élections ont eu lieu en 2017. Pendant longtemps, la scène politique a été dominée par deux grands partis : Les Républicains (Les Républicains anciennement appelés : Union pour un mouvement populaire) – membre du PPE ; Parti socialiste (PS) – membre du groupe S&D. Cependant, après les élections de 2017, La République en Marche – un nouveau mouvement, créé par le président Emmanuel Macron, a acquis une position dominante dans le paysage politique français.

De plus, dans les départements d’outre-mer, les partis et mouvements politiques locaux sont influents au niveau local et ont leur représentation à l’Assemblée nationale et au Parlement européen. La France est l’un des acteurs importants de la scène internationale. Elle est l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi que membre du G7, de l’OTAN, de l’OCDE, de l’OMC et bien sûr de l’Union européenne. La France a assuré la présidence du Conseil en 2008 et exercera cette fonction au premier semestre 2022.

POLITIQUE DE LA FRANCE 

Division administrative de la France La France est un État unitaire avec une longue tradition de centralisation. Seules les réformes de 1982-83 ont créé les régions autonomes. Au cours des 35 dernières années, une série de réformes modernes de décentralisation ont été mises en œuvre. En 2015, la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République  a non seulement modifié le nombre de régions, mais a également introduit des changements dans la répartition des compétences des autonomies françaises. Aujourd’hui, la France est divisée en 18 régions autonomes avec 13 régions en France métropolitaine (dont une en Corse, qui a un statut particulier) et 5 régions d’outre-mer. Ces régions sont ensuite divisées en 101 départements (dont 5 départements d’outre-mer). Enfin, les fondements de l’administration territoriale française sont les 35 416 communes [2]. La France compte le plus grand nombre de municipalités de l’Union européenne (environ 40 % de l’ensemble des municipalités de l’UE). Ces 3 niveaux d’administration territoriale disposent d’une autonomie politique, juridique et financière. Cette autonomie est garantie par la Constitution et assurée par : des conseils élus directement ; un président (maire dans la commune) élu parmi les membres du conseil ; son propre budget, décidé par le conseil et basé (au moins en partie) sur ses propres ressources. Les élections locales, départementales et régionales ont lieu tous les 6 ans. Les prochaines élections sont prévues pour 2021. Comme la plupart des communes françaises sont de petite taille (plus de 50 % ont une population inférieure à 500 habitants), elles sont autorisées à créer ensemble des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) qui peuvent exercer une partie des responsabilités municipales pour une exécution plus efficace. Ces établissements publics de coopération intercommunale disposent de ressources propres et exercent les compétences qui leur ont été transférées par les communes membres. En 2017, ces intercommunalités étaient au nombre de 1266, regroupant 35 411 communes [3]. En outre, il existe une Métropole de Lyon qui a un statut particulier. Trois grandes municipalités, Paris, Lyon et Marseille, sont divisées en districts municipaux (arrondissements). Le rôle de chaque niveau administratif en France est défini par la loi.

Avec la nouvelle loi, la clause générale de compétences pour les régions et les départements a été supprimée, alors qu’elle subsiste pour les communes. Les régions sont responsables du développement régional (par exemple, les plans régionaux de développement économique), de l’aménagement du territoire (plans régionaux d’aménagement du territoire, plans régionaux de transport, etc.), de l’éducation (lycées et certaines universités), de la formation professionnelle, de la culture et de la santé, des transports régionaux et de certains ports et aéroports. Les départements sont principalement chargés de l’aide sociale : soutien aux personnes handicapées, aux personnes âgées, aux enfants et au revenu de solidarité active (RSA).

Elles sont également très actives dans le domaine de la culture, du sport et de l’éducation, par exemple la protection du patrimoine culturel (qui n’appartient pas à l’État), la conservation du patrimoine rural, la gestion des bibliothèques et des archives, la construction et l’entretien des écoles secondaires (collèges). Les départements sont responsables des routes départementales. Les communes, créées en 1798, constituent le niveau le plus emblématique de l’autonomie locale. Elles sont responsables d’activités telles que l’enseignement primaire, les actions sociales (par exemple, l’organisation de logements sociaux, de crèches, de logements protégés, etc.) ou la protection de l’ordre public (police locale). Les municipalités sont tenues d’assurer les services de base tels que l’évacuation des eaux, la collecte et le traitement des déchets, la création et la gestion des cimetières, etc. Ils sont également responsables des plans et règlements d’urbanisme et de la voirie municipale. En tant qu'”agent de l’État”, la municipalité organise les élections et tient à jour l’enregistrement des naissances, des mariages, etc. 3. Communautés françaises d’outre-mer Selon la Constitution française, les régions et collectivités territoriales d’outre-mer sont la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les îles Wallis et Futuna et la Polynésie française. En outre, les Terres australes et antarctiques françaises et Clipperton ont un statut spécial. La Nouvelle-Calédonie bénéficie d’un statut spécial de transition et organisera un référendum sur son éventuelle future indépendance le 4 novembre 2018.

Entreprises et savoir faire en France

En France, il y a beaucoup de savoir faire. Actuellement en 2021 il se discute le fait de déclarer légal le CBD ou pas. Les universités et les hautes écoles sont réputées partout dans le monde.

Qui n’a pas pensé à s’expatrier à l’université ? Et pourquoi ne pas le faire en France ? La France compte 83 universités publiques, et l’excellence de l’enseignement et de la recherche est reconnue au niveau international.
Le système universitaire français

Le système universitaire français est accessible après le baccalauréat, notre maturité, et il n’y a pas de test d’entrée. Le système universitaire n’est pas si différent du système italien, et suit le modèle LMD : Licence (3 ans), Master, qui peut être de riche ou professionnel, après le premier vous pouvez entrer dans le Doctorat, qui dure environ 3 ans, tandis que le second se termine par un stage et permet un accès direct au monde du travail.

Parallèlement aux universités, il existe les Grandes Écoles. Ce sont des instituts majoritairement publics, mais aussi privés, auxquels on accède par concours, ou après deux ans de classe préparatoire (CPGE : Classe Préparatoire aux Grande École). Les domaines d’études des Grandes Écoles vont de l’ingénierie au commerce et à la gestion, en passant par les sciences politiques ou les sciences vétérinaires, et elles délivrent un diplôme équivalent à notre master.
Inscription

La demande peut être envoyée directement à l’université, généralement entre janvier et mars, sont exigés une compréhension du français de niveau B2 (DELF), et le diplôme d’études secondaires avec une traduction en français.

Pour la faculté de médecine, la pratique est un peu différente. La plupart des universités françaises disposent d’un bureau d’accueil pour les étudiants étrangers, où vous obtiendrez toutes les informations dont vous avez besoin pour vous installer et faire face à la bureaucratie et à tout doute que vous pourriez avoir. Si vous voulez devenir Chirurgien esthétique à Paris cela commence ici !

  • Accommodements pour les étudiants

Nous arrivons à un point sensible : le logement. En France, il existe des Cités-U gérées au niveau régional par le Crous (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires). Il s’agit de cités universitaires, de chambres ou de studios réservés aux étudiants, attribués en fonction des disponibilités économiques de chacun, avec une priorité accordée aux boursiers et aux étudiants étrangers.

Il existe aussi des résidences privées pour étudiants, par exemple celles d’Estudines, d’Adele (Association pour le développement économique du logement étudiant) ou de Clef (Centre pour le logement des étudiants de France), mais elles sont un peu plus chères que les premières. Sinon, vous pouvez toujours consulter les annonces en ligne pour des chambres privées, mais attention aux loyers ! Par rapport aux normes italiennes, ils sont un peu plus élevés.

  • Quel est le coût des études en France ?

A part le premier mois, où il y aura sûrement un peu plus de dépenses, pour étudier en France (sauf Paris) il a été calculé qu’un étudiant étranger ne travaille pas et a besoin de 700 à 900 € par mois pour le logement, les livres, le transport, la nourriture etc.

Les frais universitaires ne sont pas si élevés, ils varient plus ou moins de 180€ par an pour une licence à environ 600€ pour les étudiants en ingénierie, évidemment pour les écoles privées les prix augmentent. Les étudiants universitaires disposent cependant de toute une série de facilités, de la restauration (Restos U – restaurants universitaires) aux transports, en passant par les bibliothèques et les musées.

Il ne vous reste plus qu’à faire vos valises !

La France d’outre mer

La France compte 5 départements d’outre-mer qui sont en même temps des régions d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion et Mayotte). En général, ils sont basés sur les mêmes règles que les départements et régions de la Métropole. Toutefois, en raison des caractéristiques et contraintes spécifiques de ces collectivités, leurs statuts peuvent être adaptés. Ils peuvent être autorisés par la loi à déterminer eux-mêmes les règles applicables sur leur territoire dans un nombre limité de matières qui doivent être déterminées par la loi (à l’exception de La Réunion). Comme chacune des régions d’outre-mer couvre exactement la superficie et la population d’un département, un nouveau type de collectivité territoriale (avec une seule assemblée délibérante) peut remplacer le département et la région. Actuellement, il existe deux collectivités uniques en Guyane et en Martinique. La Réunion et la Guadeloupe conservent leur structure de département et de région (DOM-TOM). Mayotte est devenu le cinquième département d’outre-mer en 2011 et a un statut similaire à celui de la collectivité territoriale unique.

Les cinq départements français d’outre-mer font partie de l’Union européenne avec un statut de régions ultrapériphériques . Les cinq collectivités territoriales françaises d’outre-mer sont Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre et Miquelon, les îles Wallis et Futuna et la Polynésie française. Jusqu’en 2007, Saint-Barthélemy et Saint-Martin faisaient partie du département de la Guadeloupe. Quatre de ces entités ne font pas partie de l’UE. Saint-Martin est la sixième région ultrapériphérique française et fait donc partie de l’Union européenne.

Petit résumé de l’histoire de France

Occupée par les Celtes et rebaptisée Gaule par Jules César, la France est l’une des plus anciennes nations du monde. Elle a été colonisée par les Romains avant la fin du IIe siècle avant J.-C., et du 406e au VIe siècle, elle a été dominée par des peuples germaniques tels que les Vandales, les Suèves, les Alains et les Francs (ces derniers ont réussi à conquérir pratiquement toute la Gaule). C’est ainsi que débute l’ère mérovingienne au Ve siècle. Les Carolingiens sont arrivés au VIIe siècle, lorsque Pépin le Bref a conquis la couronne franque et créé un vaste royaume.

En 987, Hugh Capet, duc de France et comte de Paris, est couronné roi : c’est le début de la très longue dynastie capétienne qui régnera jusqu’à la Révolution française, un événement clé de l’histoire nationale française, car il a contribué à la naissance de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789 et à la diffusion des nobles idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité (Liberté, Égalité, Fraternité).

La révolution a débuté avec la prise de la Bastille (14 juillet 1789) et s’est achevée dix ans plus tard avec la prise de pouvoir de Napoléon Bonaparte (d’abord comme consul puis, en 1804, comme empereur). Pendant son règne, Napoléon a créé un vaste empire, mais lorsqu’il a perdu la bataille de Waterloo en 1815, la monarchie a été restaurée, avant d’être abolie par la loi et remplacée par la deuxième République française.

La France du XIXe siècle a connu une croissance économique importante, mais à la fin du siècle, la France avait perdu l’Alsace et la Lorraine, et la guerre franco-prussienne, déclenchée en 1870, a entraîné la chute du Second Empire et le retour de la République.

Sortie victorieuse, mais à bon escient, de la première guerre mondiale, la France, au cours des années ’30, a connu une grave crise économique.

Le 3 septembre 1939, suite à l’agression allemande contre la Pologne, la France – avec la Grande-Bretagne – déclare la guerre à l’Allemagne. Le second conflit, a été particulièrement dur et sanglant, et même si elle compte parmi les puissances gagnantes, la France, a dû faire face à de très lourdes pertes humaines et matérielles.

Aujourd’hui, la République française est la cinquième puissance économique du globe et l’un des pays où la qualité de vie est la meilleure au monde.