Conseils alimentaire après une liposuccion ?

Une femme mangeant une salade d’épinards pour assurer une guérison optimale après une liposuccion. Il est essentiel de faire tout ce que vous pouvez après votre intervention pour assurer une guérison optimale et favoriser un rétablissement rapide.

5 ALIMENTS À CONSOMMER PENDANT VOTRE CONVALESCENCE

L’un des principaux moyens de minimiser la douleur et de garantir le bon déroulement du processus de guérison est de manger des aliments nutritifs contenant des niveaux élevés de protéines, de vitamines et de minéraux.

QUELS SONT LES 5 MEILLEURS ALIMENTS À CONSOMMER POUR UNE GUÉRISON OPTIMALE ?

Voici 5 des meilleurs aliments pour vous aider à récupérer le plus sainement possible :

1. CHILI VÉGÉTARIEN

La liposuccion, l’une des interventions les plus courantes chez les patients, peut contribuer à améliorer les contours et l’apparence de votre corps. Pour maintenir les résultats de la liposuccion, il est nécessaire d’apporter certains changements aux habitudes alimentaires quotidiennes afin de conserver un poids sain. Pour garantir des résultats durables après une liposuccion, vous devez intégrer davantage de fruits, de légumes, de céréales complètes et de protéines maigres dans votre alimentation, tout en réduisant votre consommation de sucres, de glucides simples et de graisses saturées.

Qui a dit qu’une alimentation saine devait être ennuyeuse ? Cette recette de chili végétarien est le mélange parfait des nutriments et des protéines nécessaires pour maintenir un mode de vie sain après votre intervention. Des haricots noirs, des haricots pinto, des tomates et des épices cuits lentement dans une mijoteuse répondront certainement à votre besoin d’un plat savoureux après la guérison.

2. SOUPE DE VÉGÉTAUX

Un certain gonflement, des ecchymoses et une sensibilité sont des effets courants de la récupération d’une augmentation mammaire. Pendant les premiers jours de votre convalescence, il se peut que vous ayez des nausées dues à l’anesthésie ou que vous n’ayez pas beaucoup d’appétit, les aliments mous et légers sont donc une excellente option. Il est également fréquent de se sentir déshydraté, il est donc essentiel de boire beaucoup d’eau. Cette recette de soupe aux légumes est une option facile et légère qui offre un bol savoureux, riche en nutriments et en fibres. Remplie de carottes, de pommes de terre, de maïs, de pois et de haricots verts, cette soupe est copieuse et saine.

3. SAUMON AU FOUR

Le stress d’être une maman ne s’arrête jamais, même pendant votre convalescence. Vous pouvez vous attendre à avoir besoin de quelques mois pour vous rétablir, ce qui signifie que vous devrez prévoir une garde d’enfants supplémentaire pour vous aider. Le dîner ne sera pas une tâche à laquelle vous pourrez consacrer beaucoup de temps et d’énergie. C’est là qu’une recette de saumon au four en 20 minutes entre en jeu. Un saumon cuit au four savoureux associé à une salade de persil aux amandes ou à une courge constitue l’une des options de dîner les plus savoureuses qui soient.

4. POULET À LA ROMAINE

La chirurgie de lifting des bras remodèle la partie supérieure du bras pour resserrer la peau lâche et éliminer la graisse qui donne souvent l’impression d’être en forme de chauve-souris sous les bras. Les résultats seront durables, à condition de maintenir un poids stable et une bonne condition physique générale. Il peut sembler difficile de trouver des recettes qui soient à la fois appétissantes, nourrissantes et saines. Ce poulet à la romaine répond à toutes ces exigences. Les blancs de poulet enrobés d’une sauce légère et savoureuse contiennent 28 grammes de protéines et seulement quatre grammes de sucre.

5. TARTE AUX BAIES VEGAN

Une dent sucrée ne disparaît pas simplement parce que vous vous remettez d’une intervention de chirurgie plastique. Les aliments riches en fibres comme les fruits et les légumes sont fortement recommandés après une rhinoplastie. Cette tarte aux baies végétalienne vous fournira vos portions de fruits dans une savoureuse et douce croûte de noix de coco et une garniture de crème de noix de cajou. Vous pouvez en savoir plus sur les autres aliments recommandés qui accéléreront votre processus de récupération ici.

QUELS ALIMENTS DOIS-JE ÉVITER ?

Après toute intervention de chirurgie plastique, il est recommandé d’éviter les aliments suivants, qui peuvent entraver le processus de guérison.

  • Les aliments épicés
  • Les aliments sucrés
  • La malbouffe
  • Soda

Voir ce site https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-du-corps/liposuccion tenu par un chirurgien esthétique de Paris spécialiste en Liposuccion

Où faire une abdominoplastie à Paris

L’abdominoplastie est une intervention de chirurgie esthétique visant à corriger l’affaissement des tissus de l’abdomen et du ventre qui peut survenir à la suite de diverses conditions, comme la grossesse et une perte de poids importante, que nous verrons en détail plus loin.

L’opération d’abdominoplastie vise donc à donner au patient un abdomen plat et serré en éliminant l’excès de peau ou de tissu graisseux qui, comme nous l’avons dit, a pu s’accumuler :

  • après la grossesse
  • à la suite d’une perte de poids importante, qui laisse généralement le patient avec un certain excès de peau dans la zone abdominale.
  • comme intervention chirurgicale pour l’abdomen affecté par un diastasis des muscles abdominaux, une pathologie impliquant l’éloignement des muscles droits de l’abdomen, qui peut se produire après une grossesse ou en raison d’une prise de poids excessive.

De nombreuses conditions peuvent entraîner un relâchement de la zone abdominale, notamment lorsque vous perdez beaucoup de poids après un régime ou une grossesse, la peau et les tissus peuvent perdre leur tonicité et leur texture et s’affaisser. Bien que la majeure partie de l’excès de graisse ait été éliminée, il reste de la peau et une quantité variable de graisse dans la zone abdominale, ce qui donne lieu à un abdomen flasque et peu tonique qui a tendance à s’affaisser vers le bas et constitue un problème non seulement esthétique mais aussi fonctionnel, car il est inconfortable et entrave les mouvements.
Cette situation, contrairement à ce que l’on peut penser, peut difficilement être résolue par un régime ou des exercices physiques : une chirurgie plastique abdominale est nécessaire pour rétablir une situation d’adhérence de la peau aux muscles abdominaux sous-jacents et permettre au patient de retrouver une silhouette harmonieuse.

Limites d’âge pour la chirurgie abdominale

Le patient idéal pour la chirurgie abdominale n’a pas d’âge défini : l’intervention s’adresse à tous les patients qui présentent, comme nous le disions, une accumulation de graisse et de peau dans la zone abdominale, difficile à éliminer par d’autres méthodes.

Pour subir une opération d’abdominoplastie, il suffit d’être âgé de plus de 18 ans et d’être en bonne santé, c’est-à-dire de ne pas avoir :

  • problèmes cardiaques
  • diabète
  • problèmes de coagulation
  • ne pas fumer

Il est également important qu’avant l’abdominoplastie, le patient ait atteint son poids cible, sinon les résultats de la chirurgie abdominale seront perdus.

Abdominoplastie et mini-abdominoplastie : différences

La mini-abdominoplastie est une version “réduite” et moins invasive de la chirurgie abdominoplastique. De nombreux patients, même s’ils ne présentent pas une accumulation excessive de graisse et de peau dans la zone abdominale, viennent consulter le chirurgien plasticien pour une abdominoplastie principalement en raison d’un problème de relâchement des tissus après une perte de poids ou une grossesse : pour ces patients, une mini-abdominoplastie, éventuellement combinée à une liposculpture de l’abdomen, peut être le bon choix et être moins invasive pour donner au patient un abdomen tonique.

La différence entre les deux opérations est en fait minime et ne concerne que la taille de l’intervention : après une évaluation minutieuse du problème et en fonction de l’étendue de la zone à traiter, le chirurgien décidera de réaliser une abdominoplastie traditionnelle ou d’opter pour une mini-abdominoplastie.

D’une manière générale, la mini-abdominoplastie est moins invasive car elle n’implique jamais la reconstruction du nombril, ce qui est possible avec l’abdominoplastie, et convient généralement aux patients qui ont un problème d’excès de peau et de graisse dans le quadrant inférieur de l’abdomen, tout en gardant le quadrant supérieur bien tonifié.

Contrairement à l’abdominoplastie complète, qui peut nécessiter une nuit d’hébergement, la mini-abdominoplastie est réalisée en ambulatoire et ne dure que deux heures.

En revanche, la mini-abdominoplastie ne résout pas le diastasis des muscles abdominaux : il s’agit de l’écartement entre les deux muscles droits de l’abdomen qui peut se produire à la suite d’une prise de poids ou d’une grossesse. Dans ce cas, une abdominoplastie complète est nécessaire pour résoudre le problème.

Ombiloplastie : quand est-elle nécessaire ?

L’ombilicoplastie, ou chirurgie de reconstruction du nombril, est associée à l’abdominoplastie dans tous les cas où il est nécessaire, après avoir retiré l’excès de peau et de graisse, de repositionner le nombril à son emplacement d’origine.

Comme nous l’avons vu, la nécessité ou non de réaliser une ombilicoplastie est l’élément discriminant qui fait la différence entre une mini-abdominoplastie et une abdominoplastie complète.

Quels sont les risques de l’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie ne présente pas plus de risques ou de complications que toute autre intervention chirurgicale.

Immédiatement après l’opération, il est possible de ressentir une perte de sensation dans la zone abdominale, qui sera toutefois récupérée dans les semaines suivantes.

Les complications comprennent le très faible risque de :

  1. le sérome, qui est une accumulation de lymphe et de sérum dans la zone chirurgicale
  2. l’infection ou la déhiscence de la plaie, qui ne se produit que dans de rares cas et peut également être traitée préventivement avec un simple antibiotique.

Ces deux cas de figure sont très rares et, s’ils se produisent, ils présentent rarement un risque pour la santé du patient. C’est pourquoi l’abdominoplastie peut être abordée avec confiance et sans crainte.

Anesthésie et chirurgie préopératoire de l’abdominoplastie

L’abdominoplastie est réalisée sous anesthésie générale, en chirurgie de jour ou en hospitalisation de nuit : le chirurgien fera le choix le plus adapté en fonction de l’ampleur de l’intervention, préférant la seconde option dans le cas d’une opération très étendue qui, par conséquent, durera également plus longtemps.

La phase préopératoire est caractérisée par une première visite, au cours de laquelle le chirurgien effectue un examen objectif pour évaluer la faisabilité de l’opération et prescrit certains examens de base pour s’assurer de la bonne santé du patient.

Une fois la date de l’intervention fixée, pendant la phase préopératoire proprement dite, il sera demandé au patient de suivre les instructions préopératoires traditionnelles, comme s’abstenir de prendre de la nicotine et de l’aspirine.

Durée de l’opération d’abdominoplastie

La procédure d’abdominoplastie dure entre 2 et 3 heures, selon l’ampleur de l’intervention et la zone à traiter.

Une mini-abdominoplastie ne dure généralement pas plus de deux heures et peut également être réalisée en ambulatoire.

Une abdominoplastie complète, en revanche, peut durer jusqu’à 3 heures dans les situations les plus complexes, et nécessite dans ce cas une nuit de pré-hospitalisation.

Cicatrices et incisions de l’abdominoplastie

L’abdominoplastie implique une seule incision dans la partie supérieure du pubis, par laquelle le chirurgien peut tirer la peau vers le bas et retirer tout excès de peau et de graisse.

La zone sera ensuite suturée par une série de micro-sutures réalisées au niveau des muscles abdominaux avec des points résorbables, ce qui permettra de restaurer la forme et la consistance de l’abdomen et de faciliter l’adhésion de la peau aux tissus sous-jacents.

Si nécessaire, le nombril sera reconstruit dans sa position naturelle grâce à des micro-incisions internes, dont les points de suture devront être retirés après environ 2 à 3 semaines.

La cicatrice de l’abdominoplastie sera assez large, mais aura tendance à s’atténuer et à s’éclaircir au fil des mois : dans tous les cas, il sera toujours possible de la dissimuler sous un slip ou un bikini ordinaire.

La cicatrice de l’ombilicoplastie, quant à elle, sera cachée à l’intérieur de l’ombilic lui-même, et donc invisible.

Site à découvrir pour en savoir plus : https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-du-corps/abdominoplastie

L’histoire du franc français

Le franc français, l’une des plus anciennes monnaies d’Europe, a été frappé pour la première fois en 1360 pour payer la rançon de la libération du roi Jean le Bon. Il est réapparu sous diverses formes au cours de l’histoire de France, souvent en période de troubles. Le nom de la monnaie vient de l’inscription qui dit Johannes Dei Gratia Francorum Rex (“Jean par la grâce de Dieu Roi des Français”) et sa valeur était fixée à une livre tournois (une monnaie de compte). Des francs ont ensuite été frappés sous Charles V, Henri III et Henri IV.

Louis XIII de France a cessé de frapper le franc en 1641 (en le remplaçant par l’Écu et le Louis d’Or), mais l’utilisation du nom “franc” s’est poursuivie dans la comptabilité comme synonyme de livre tournois. Pendant la Révolution française, le franc a été établi comme monnaie nationale par la Convention révolutionnaire française en 1795 en tant qu’unité décimale (1 franc = 100 centimes). La valeur du franc a été fixée à 4,5 grammes d’argent fin. Cette valeur était légèrement inférieure à celle de la livre tournois, qui était de 4,505 grammes d’argent, mais en 1796, la valeur du franc a été fixée à 1,0125 livre ou (1 livre, 3 deniers), reflétant en partie la frappe passée de pièces de qualité inférieure. En 1803, le “franc germinal” (du nom du mois dans le calendrier révolutionnaire) est établi, créant un franc-or contenant 9/31 g (290,32 mg) d’or fin. À partir de ce moment, les unités à base d’or et d’argent circulent de manière interchangeable sur la base d’un rapport de 1:15,5 entre les valeurs des deux métaux (bimétallisme). Ce système a perduré jusqu’en 1864, date à laquelle toutes les pièces d’argent, à l’exception de la pièce de 5 francs, ont été dépréciées, passant de 90 % à 83,5 % d’argent sans que les poids ne changent.

Le père de l’union monétaire

1865 voit la formation de l’Union monétaire latine dont la France est un membre fondateur. L’Union monétaire latine était une tentative d’unifier plusieurs monnaies en une seule monnaie qui pouvait être utilisée dans tous les pays membres. L’Union a été créée à une époque où la plupart des monnaies étaient encore constituées d’or et d’argent. À l’origine, l’Union était composée de quatre pays : la France, la Suisse, la Belgique et l’Italie. La monnaie commune était basée sur le franc français germinal, le nom franc étant déjà utilisé en Suisse et en Belgique, tandis que les autres pays continuaient à utiliser leur propre nom pour la monnaie. Ainsi, 5 lires italiennes étaient égales à 5 francs français. L’Union est ensuite rejointe par l’Espagne et la Grèce en 1868, puis par la Roumanie, l’Autriche, la Bulgarie, le Venezuela, la Serbie, le Monténégro, Saint-Marin et les États pontificaux en 1889. En 1873, l’Union monétaire est passée à un étalon-or pur, 1 franc valant 9/31 grammes d’or.

La guerre de 14-18

Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, la France quitte l’étalon-or de l’Union monétaire latine. Les dépenses de guerre, l’inflation et la reconstruction d’après-guerre, financées en partie par l’impression de toujours plus de monnaie, ont réduit le pouvoir d’achat du franc de 70 % de 1915 à 1920 et de 43 % supplémentaires de 1922 à 1926. La France revient à l’étalon-or de 1928 à 1936. La France quitte l’étalon-or en 1936 et la valeur du franc français continue de baisser. Pendant l’occupation allemande de la France, le franc était une monnaie satellite du Reichsmark allemand. Les pièces sont modifiées, les mots “travail, famille, patrie” remplacent la triade républicaine “Liberté, Égalité, Fraternité” et le symbole du régime de Vichy est ajouté. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la valeur du franc français a continué à baisser, jusqu’à ce qu’en 1959, la valeur du franc français soit inférieure à 1/40 de sa valeur de 1935.

Le nouveau franc

En janvier 1960, le franc français a été réévalué à 100 francs existants. Les anciennes pièces en francs continuèrent à circuler sous forme de centimes (dont aucune n’a été frappée pendant les deux premières années), 100 d’entre elles constituant un nouveau franc (l’abréviation NF fut utilisée sur les billets pendant un certain temps). L’inflation a continué à éroder la valeur de la monnaie, mais à un taux très réduit comparable à celui d’autres pays, de sorte que lorsque la valeur du franc a été rattachée à celle de l’euro le 1er janvier 1999, le nouveau franc valait moins d’un huitième de sa valeur initiale.  Il est intéressant de noter qu’après la réévaluation et l’introduction du nouveau franc, de nombreux Français ont continué à utiliser les anciens francs pour désigner des sommes importantes. Par exemple, les prix de la loterie étaient souvent annoncés en centimes, soit l’équivalent de l’ancien franc. Cet usage s’est poursuivi jusqu’à la suppression des pièces et billets en francs en 2002. À partir du 1er janvier 1999, le taux de change du franc français par rapport à l’euro a été fixé à une parité fixe de 1 EUR=6,55957 FRF. Les pièces et billets en euros l’ont entièrement remplacé entre le 1er janvier et le 17 février 2002. Avant l’introduction des billets et pièces en euros, les billets français circulaient en coupures de 20, 50, 100, 200 et 500 francs. Les pièces étaient émises en coupures de 5, 10, 20 et 50 centimes, 1, 2, 5, 10 et 20 francs. Le code ISO 4217 de la monnaie était FRF. Un article proposé par https://inp-finanz-romandie.ch/financement-immobilier/

LOCATION DE VOITURE EN SUISSE POUR LES VACANCES – UNE AVENTURE DANS LES ALPES

Location de voitures en Suisse

Avec ses vallées accidentées, ses châteaux de conte de fées et ses montagnes enneigées, la Suisse est une destination qui vaut le détour. Malgré sa taille relativement petite, c’est un pays assez diversifié, avec des climats différents, une cuisine variée et des zones de grande attraction touristique en raison de leur beauté éthérée et incomparable à tout autre lieu européen. Dotée d’une identité unique au centre de l’Europe, la Suisse offre au conducteur un paysage de lacs limpides spectaculaires, de gorges glaciaires, de prairies sans fin et de sommets montagneux, tels que l’emblématique Cervin qui couronne les Alpes à 4 478 mètres d’altitude. Les vues changent tellement d’une saison à l’autre que la Suisse est une destination idéale à visiter à tout moment de l’année.

Un emplacement idéal

Idylliquement nichée entre l’Italie, l’Autriche, la France et l’Allemagne, à mi-chemin entre le nord et le sud de l’Europe, la Suisse est très bien desservie par des routes et autoroutes qui empruntent les plus beaux itinéraires du pays, traversant les montagnes grâce à de longs tunnels qui font partie de l’un des meilleurs réseaux routiers du monde. Les distances en Suisse sont vraiment courtes par rapport à d’autres pays. Une demi-journée de route vous mènera à la jolie ville de Lucerne, dans le centre du pays. Vous pouvez aussi vous diriger vers le sud pour visiter les luxuriantes orangeraies de Lugano, près de la frontière italienne. La Suisse est une destination traditionnelle et intemporelle, où vous pouvez profiter d’un road trip tout en admirant les paysages pittoresques et en visitant des villes d’importance historique telles que Berne, Bâle et Zurich. Faites le plein de votre voiture de location pour le Grand Tour de Suisse, un itinéraire de plus de 1000 kilomètres qui comprend 22 grands lacs, 5 cols alpins et 12 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi qu’une multitude de points d’intérêt à visiter en cours de route, notamment la célèbre ville de Genève.

Un professionnel de la location de voiture

Avec plusieurs années d’expérience dans le secteur de la location de voitures, Un professionnel dans la location de voiture à Lausanne et Genève en Suisse vous propose les tarifs les plus compétitifs dans plus de 180 pays, dont la Suisse. Grâce à la collaboration des fournisseurs, vous pouvez choisir parmi plus de 24 000 points de ramassage dans le monde entier, ainsi qu’une vaste gamme de véhicules à des prix très bas. Chez Un professionnel dans la location de voiture à Lausanne et Genève en Suisse, ils sont également spécialisés dans la location de voitures de luxe et de camping-cars, alors n’hésitez pas à contacter nos agents de réservation dès aujourd’hui, ils seront heureux de répondre à toutes vos questions concernant votre location de voiture en Suisse et de vous trouver la voiture qui correspond le mieux à vos besoins. Sur la page des avis sur la location de voitures en Suisse, vous trouverez des évaluations et des commentaires de clients sur les services.

OÙ VENIR CHERCHER VOTRE LOCATION DE VÉHICULE EN SUISSE

Un professionnel dans la location de voiture à Lausanne et Genève en Suisse propose aux personnes qui envisagent de louer une voiture en Suisse un certain nombre de points d’embarquement différents dans tout le pays, situés dans les aéroports, les gares et le centre des grandes villes. Si vous envisagez de vous déplacer dans les régions centrales de la Suisse, Lucerne serait un endroit approprié pour prendre votre voiture, où vous pourrez également profiter de ses magnifiques paysages, dominés par le grand lac et les Alpes en arrière-plan. Si vous envisagez de visiter la partie italophone du pays, nous vous suggérons de prendre votre voiture de location à Lugano, également connue pour sa riche gastronomie. Sur leur site, en plus de comparer les prix des voitures de location en Suisse, vous trouverez des informations utiles pour votre voyage, depuis les choses à voir et les endroits à visiter jusqu’à tout ce que vous devez savoir pour récupérer votre véhicule. Veuillez noter que vous pouvez également accéder à ces informations sur la page des résultats de recherche, dans les conditions générales de votre location et sur votre bon de confirmation de réservation.

COMPAREZ LES TARIFS DE LOCATION DE VOITURES DANS LES AÉROPORTS ET LES GARES LES PLUS FRÉQUENTÉS DE SUISSE.

  • Aéroport de Genève
  • Aéroport de Zurich
  • Aéroport de Bâle
  • Aéroport de Berne
  • Aéroport de Sion
  • Aéroport de Lugano
  • Gare de Zurich
  • Gare de Genève
  • Gare de Bâle
  • Gare de Lucerne
  • Gare de Berne
  • Gare de Lausanne
  • Gare de Lugano
  • Gare d’Aigle
  • Gare de Sion
  • Gare de Viège

RÉSERVEZ AVEC LES MEILLEURES COMPAGNIES DE LOCATION DE VOITURES EN SUISSE

Un professionnel dans la location de voiture à Lausanne et Genève en Suisse gère actuellement plusieurs  points de collecte dans 180 pays différents, dont la Suisse. Il travaille main dans la main avec les fournisseurs locaux et les principales sociétés internationales de location de voitures, ce qui leur permet d’offrir à leurs clients une large gamme de véhicules et les meilleures offres de location de voitures en Suisse. Un article proposé par donilocation.ch

Bien préparer son déménagement

Source :

Annuaire

Trois semaines avant le déménagement : les dernières touches et les opportunités à saisir

Le temps passe vite et dans 20 jours, le moment fatidique arrivera. Un mélange d’enthousiasme et de confusion s’emparera de vos pensées. Pour cette raison, la planification que vous avez suivie jusqu’à présent vous sera très utile car vous devrez profiter de chaque instant pour réaliser vos intentions le plus facilement possible.

De nos jours, vous devrez le faire :

  1. Organisez les paquets avec les choses que vous avez décidé d’apporter. Armez-vous de patience et de concentration car déménager, ce n’est pas simplement jeter tout dans des cartons. Veillez à tout ranger de manière ordonnée et rationnelle et écrivez clairement à l’extérieur de la boîte ce qu’elle contient. Ne fais pas confiance à ta mémoire pour l’instant.
  2. Profitez du déménagement pour jeter ce dont vous n’avez pas besoin ou ce qui vous semble superflu. Faites d’une période de chaos une excellente occasion de vous débarrasser de quelques kilos superflus. Moins vous apportez d’affaires, moins vous aurez de choses à ranger dans votre nouveau logement.
  3. Si vous avez des objets précieux et fragiles (tableaux, vases, assiettes, etc.), prenez des photos avant de les emballer et indiquez aux transporteurs – peut-être en écrivant clairement sur l’emballage – qu’il s’agit de matériaux délicats. L’emballage est particulièrement important car si quelque chose se casse, l’entreprise peut ne pas en assumer la responsabilité.
  4. Si vous avez décidé de déménager des meubles dans votre nouveau logement, veillez à prendre les mesures de la cage d’escalier, des portes ou de l’ascenseur de votre ancien et de votre nouveau logement pour éviter les problèmes de dernière minute.
  5. Si vous vivez ou allez vivre dans un immeuble d’habitation, assurez-vous que vous pouvez utiliser l’ascenseur pour les opérations de déménagement : demandez à l’administrateur quelles sont les règles ou s’il existe un règlement.
  6. Demandez à l’entreprise de déménagement de faire une inspection dans la nouvelle et l’ancienne maison : les employés connaîtront les espaces dans lesquels ils devront se déplacer, en évaluant la largeur des escaliers, la présence de l’ascenseur, les balcons et les fenêtres accessibles depuis la rue, une éventuelle cour intérieure ou une zone à circulation limitée à laquelle accéder avec des véhicules pour le chargement/déchargement. La personne chargée du déménagement devra également comprendre si des équipements et des véhicules spéciaux sont nécessaires (par exemple pour atteindre les derniers étages des bâtiments).

La semaine précédant le déménagement : ne pas paniquer et s’organiser

Maintenant que vous êtes prêt à emménager, il ne vous reste plus qu’à peaufiner les derniers détails pour que rien ne soit imprévu :

Organisez une valise que vous utiliserez pour vos derniers besoins dans l’ancienne maison. De cette façon, vous pouvez déjà emballer tout ce dont vous n’avez pas besoin tout de suite. N’oubliez pas de prévoir des draps de rechange et un peignoir. La première chose que vous voudrez faire une fois le déménagement terminé sera de prendre une douche et de vous reposer dans votre nouvelle maison.
Examinez votre garde-manger et essayez d’éviter le gaspillage en consommant tout ce qui reste – frais ou congelé.
Préparez les plantes que vous voulez emporter avec vous avec une protection appropriée.
Réglez les détails bureaucratiques, tels que le changement de résidence et le détachement ou le changement des contrats pour les services publics domestiques.

Les Questions sur le Lifting des seins à Paris les plus courantes

Pour les jeunes filles, qui sont privées de courbes par la nature, le développement des seins s’arrête à la puberté.

À qui sont destinés les implants sur l’augmentation mammaire?

Pour les personnes qui souffrent d’une asymétrie prononcée des seins. Pour les mères qui, après la grossesse et l’allaitement, ont encore des seins assez volumineux, mais “vides” au milieu et manquant de fermeté. Et pour les femmes après une mastectomie – lors de la reconstruction du sein amputé, l’apparence de l’autre est souvent améliorée immédiatement.

Quelle taille choisir ?

Cela dépend surtout de votre morphologie ! Le chirurgien prend des mesures précises avant l’intervention, afin de choisir la taille qui vous conviendra le mieux – non seulement en termes d’esthétique, mais aussi de santé (des seins trop volumineux peuvent peser sur la colonne vertébrale et provoquer des douleurs). La plupart des femmes qui optent pour un Lifting des seins choisissent la taille C – certaines préfèrent l’effet “push-up”, d’autres – des seins de forme anatomique. Habituellement, les seins sont agrandis d’une taille, et les petits et plats – de deux. La règle la plus importante : une fois insérés, les implants ne peuvent pas dépasser la largeur de la poitrine ni ressembler à des “boules” cachées sous la peau.

Quelle est la meilleure forme d’implant ?

Tout dépend des indications et des préférences de chacun. Les implants disponibles dans le commerce varient en termes de base et de hauteur, et se présentent sous deux formes : ronde et anatomique. Avant de prendre une décision, la patiente, grâce aux techniques de visualisation, peut se voir dans différents seins et choisir ceux dans lesquels elle se sentira le plus à l’aise. Il existe également sur le marché des implants spécialement conçus pour améliorer l’apparence des seins après l’allaitement, de forme “tubulaire”. Le gel de la partie supérieure de cet implant a une consistance accrue, de sorte que l’intervention donne non seulement un bel effet de remplissage, mais soulève aussi légèrement le mamelon.

 Les implants sont-ils aussi un moyen de remonter les seins ?

L’objectif principal des implants est de raffermir ou d’agrandir les seins. S’ils sont très tombants, vous pouvez également effectuer la procédure de leur remontée – un très bel effet esthétique donne une combinaison d’implants avec l’utilisation de fils de remontée Aptos (ce qu’on appelle le soutien-gorge sous-cutané). Les fils sont acheminés sous la clavicule, ce qui permet de soulever définitivement le sein.

Les implants peuvent-ils se rompre et fuir ?

Les implants modernes sont constitués d’un gel épais, et non de silicone liquide, comme dans les années 90 (c’est à cette époque que les médias ont rapporté des cas de rupture et de fuite d’implants). Grâce à cela, en cas de dommage mécanique, par exemple lors d’un accident, il n’y a aucun risque que les implants se “répandent” dans les tissus. En fait, ces situations sont extrêmement rares, comme le prouve le fait que les fabricants d’implants les plus réputés, tels que Mentor, offrent une garantie à vie sur leur remplacement.

Les implants peuvent-ils se déformer ?

Les implants modernes ont une mémoire de forme, ce qui signifie qu’ils reviennent à leur position initiale lorsqu’on les presse. Ils sont très flexibles et sûrs, même s’ils tournent (ce qui est rare, généralement dans le cas d’implants ronds) – le patient peut ne même pas s’en rendre compte.

Quelles sont les complications les plus courantes ?

Si vous choisissez des implants provenant de sociétés réputées qui répondent aux normes de qualité et de sécurité les plus élevées (par exemple Mentor, Polytech) et que l’opération est réalisée par un chirurgien expérimenté, le risque de complications après l’opération est faible (mais toujours présent, comme après toute opération). Il arrive parfois qu’après de nombreuses années, une sclérose périorbitaire apparaisse autour de l’implant – c’est la réaction de l’organisme au corps étranger (il forme une enveloppe autour de lui). Ce processus se déroule généralement sur plusieurs années et se manifeste par une dureté et une douleur palpables. Dans ce cas, le médecin doit remplacer l’implant et découper l’aréole formée autour de la prothèse.

Les cicatrices après l’incision sont-elles très visibles ?

Actuellement, les implants sont généralement insérés sous le muscle mammaire – par une incision à peine visible juste sous le sein, ce qui permet au chirurgien d’avoir le meilleur contrôle sur le placement de l’implant. L’incision peut également être pratiquée sous le mamelon ou au bord de l’aréole.

Est-ce que je peux allaiter après ?

Aujourd’hui, l’augmentation mammaire ne constitue pas une contre-indication à l’allaitement. Les implants sont placés sous le muscle et sous la glande mammaire sans affecter les glandes lactiques – si la femme prévoit d’avoir des enfants, l’incision est faite dans le pli sous le sein (l’incision au bord de l’aréole peut entraîner quelques difficultés pour l’allaitement).

Combien de temps dure la convalescence après l’opération ?

L’intervention elle-même n’est pas longue – elle dure environ une heure et est réalisée sous anesthésie générale, sous la surveillance d’un anesthésiste. Après l’opération, il est nécessaire d’insérer des drains pour évacuer les fluides. S’il n’y a pas de complications, vous resterez à l’hôpital pendant 24 heures. Vous aurez mal pendant quelques jours – les analgésiques sont utiles pendant cette période. Ensuite, vous devrez porter un vêtement de compression spécial (sous-vêtement de stabilisation) pendant environ 4 à 6 semaines et éviter les mouvements brusques, l’exercice et le levage de charges lourdes.

Les implants peuvent-ils être remplacés par une greffe de graisse ?

Dans certains cas, oui – si le patient a suffisamment de graisse à prélever ailleurs, par exemple sur l’abdomen. L’utilisation de la graisse peut être utilisée pour agrandir les seins d’une taille au maximum. N’oubliez pas que la totalité de la matière donnée ne sera pas acceptée. Votre médecin décidera de la meilleure méthode lors de votre consultation.

Les implants augmentent-ils le risque de cancer du sein ?

Vous pouvez rencontrer de telles opinions sur l’internet. Heureusement, ce n’est pas vrai ! Alors, d’où viennent-ils ? C’est probablement parce que les femmes ayant des implants ont un taux plus élevé de détection du cancer du sein – parce qu’elles subissent des échographies plus fréquentes pour vérifier l’état de leurs implants. Voir : https://medecine.site/ pour en savoir plus !

Questions sur la blépharoplastie !

Vais-je avoir mal après une blépharoplastie ?
Une fois l’anesthésie disparue, vous pouvez ressentir de la tension et de la douleur autour de vos paupières. Ceci ne doit pas s’inquiéter, mais en cas de douleur intense, appelez immédiatement le chirurgien plasticien qui a effectué la blépharoplastie.

Y aura-t-il des ecchymoses ?
Les ecchymoses atteignent généralement leur apogée au cours de la première semaine suivant l’intervention chirurgicale. On peut s’attendre à ce que les ecchymoses aient diminué de façon significative dans les deux semaines suivant la blépharoplastie.

Aurai-je de la difficulté à fermer les yeux après la blépharoplastie ?
Une certaine difficulté peut se faire sentir dans les premières heures.

La vision est-elle affectée ?
Une blépharoplastie peut entraîner un certain flou temporaire de la vision. Cependant, cela dure habituellement quelques heures après l’opération.

Quand pourrai-je sortir à nouveau ?
En règle générale, la plupart des patients se sentent à l’aise devant le public environ 10 jours après une blépharoplastie. Vous serez à votre meilleur après un mois.

Suis-je d’un âge convenable pour une blépharoplastie ?
Les candidats idéaux sont âgés de 30 ans ou plus. Cependant, il n’est pas rare que les jeunes gens subissent une blépharoplastie, surtout s’ils ont les paupières très affaissées et/ou de grandes poches sous les yeux.

Quelle est ma première étape vers une blépharoplastie ?

Votre consultation initiale avec votre chirurgien pour une blépharoplastie devrait clairement définir vos attentes et si l’opération peut vous donner les résultats souhaités. Les raisons pour lesquelles vous souhaitez une blépharoplastie et votre aptitude à ce type d’intervention feront l’objet d’une discussion approfondie. De plus, vos antécédents médicaux seront étudiés pour s’assurer qu’il n’y a aucune raison pour laquelle vous ne devriez pas subir une blépharoplastie.

Est-ce que j’aurai l’air et me sentirai vraiment mieux après une blépharoplastie ?
Vos attentes doivent être réalistes. Après la blépharoplastie, les paupières et les yeux seront plus sains et plus éclatants. La blépharoplastie, en plus de ses avantages esthétiques, peut également améliorer le champ de vision réduit par un excès de peau lorsque l’excès de peau, au niveau des paupières supérieures, descend au-delà du bord de la paupière.

Que puis-je faire pour obtenir les meilleurs résultats ?
Votre chirurgien vous donnera des instructions précises sur la façon de vous préparer à l’opération, y compris des directives sur certaines habitudes et thérapies actuelles :

Abstention ou limitation en ce qui concerne la fumée de cigarette
Évitez de prendre certains anticoagulants comme l’aspirine ou l’ibuprofène pendant 10 jours avant la chirurgie.

Voir aussi :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Blépharoplastie

Comment puis-je me préparer autrement à une blépharoplastie ?
Avant de décider de subir une blépharoplastie, assurez-vous d’avoir toutes les informations nécessaires pour faire un choix éclairé.
Avant l’intervention, votre chirurgien plasticien examinera votre vision et votre capacité à produire des larmes.
Si :

Portez des verres correcteurs, assurez-vous de les apporter à cet examen.
Vous avez eu un examen oculaire récent, c’est une bonne idée de donner une copie des résultats des tests à votre chirurgien plasticien.

Que faire une fois à la maison après une blépharoplastie ?
Au cours de la première semaine suivant une blépharoplastie, les patients doivent éviter toute activité entraînant une fatigue oculaire, notamment :

  • Lecture
  • Regarder la télévision
  • Porter des lentilles de contact
  • Utilisation de l’ordinateur

Des paupières fraîchement opérées peuvent donner une sensation de sécheresse qui peut être soulagée à l’aide de gouttes oculaires.

Source : https://www.riccardomarsili.fr

 

Plastie des paupières

La blépharoplastie est une procédure très efficace pour traiter le phénomène de la paupière tombante. La correction des paupières supérieures donne des résultats qui durent très longtemps. Elle est connue sous le nom de plastie des paupières. Qu’est-ce qu’une blépharoplastie (plastie des paupières) ?  – Il s’agit d’une correction des paupières tombantes. La correction des paupières supérieures est une intervention chirurgicale visant à retirer l’excès de peau et/ou de graisse des paupières. Plastie des paupières – Suppression de l’excès de peau flasque et parfois d’une petite quantité de tissu graisseux. La plastie des paupières (correction des paupières), apporte un effet excellent et permanent qui est un relèvement des paupières.

Pourquoi le lifting des paupières est-il pratiqué ?

La plastie des paupières (correction des paupières) est pratiquée à la fois pour des raisons esthétiques, lorsque le patient n’est pas satisfait de l’apparence de ses paupières (paupière tombante), et pour des raisons fonctionnelles, lorsque la paupière tombante rétrécit la fente de la paupière, ce qui réduit le champ de vision. L’excès de peau et de graisse sur la paupière supérieure donne un aspect lourd à la paupière, le visage paraît plus vieux, et il peut y avoir un gonflement et des troubles visuels associés à la paupière tombante au-delà de la ligne des cils. La blépharoplastie des paupières supérieures permet de retirer l’excès de peau et de graisse, améliorant ainsi non seulement l’apparence mais aussi la vision. La blépharoplastie des paupières inférieures est réalisée pour réduire les rides et améliorer la forme de la paupière inférieure en retirant l’excès de peau et de graisse. Cette procédure permet de se débarrasser efficacement des “poches” sous les yeux et de donner au visage un aspect plus frais. Le lifting (remontée des paupières) chez les personnes présentant un affaissement visible des paupières n’est pas seulement un traitement esthétique mais aussi pour des raisons de santé. Après l’opération, l’acuité visuelle est améliorée.

Qui peut subir une chirurgie de correction des paupières ?

L’intervention peut être réalisée chez des personnes en bonne santé dont les attentes sont réalistes. La plupart des patients ont plus de 35 ans et leur paupière tombante est apparue il y a quelques années.

L’effet de la procédure de lifting des paupières est-il permanent ?

Pour la chirurgie de correction des paupières, l’effet dure au moins 7 à 10 ans. L’intervention sur la paupière inférieure ne doit généralement pas être répétée.

Plastie des paupières – Comment se présente le traitement ?

La procédure de correction des paupières est réalisée sous anesthésie locale. Cela prend environ 45 à 60 minutes. La correction de la paupière supérieure se fait par une incision le long du pli naturel de la paupière. Cela permet d’éliminer les excès de peau et de graisse et de renforcer le tonus musculaire. Les cicatrices après l’intervention sont dissimulées dans les plis naturels des paupières, ce qui les rend à peine perceptibles. Les sutures – en cas d’utilisation de fils non résorbables – sont retirées après environ 7 jours. Regarder la télévision et lire des livres est possible dès le premier jour après l’opération.

Port de lentilles de contact

Vous devez vous abstenir de les porter pendant la première semaine suivant l’opération. La plupart des patients reprennent leur vie active dans les 10 jours suivant l’intervention. Le rétablissement complet prend un mois. Les femmes peuvent appliquer un maquillage délicat des paupières une semaine après le retrait des points de suture. Il est conseillé d’utiliser des lunettes de soleil pendant quelques semaines si vous vous exposez au soleil. Pendant une période de trois semaines, vous devez vous abstenir de pratiquer des sports et des exercices physiques intenses. Pendant la première semaine après l’opération, vous ne devez pas boire d’alcool.

Comment se préparer à l’opération ?

Avant l’opération, le patient doit avoir une conversation détaillée avec un médecin sur les risques potentiels associés à l’opération, ainsi que sur ses attentes concernant l’apparence des paupières après l’opération.

Le patient doit suivre attentivement les instructions médicales pré et postopératoires.

  • Plastie des paupières
  • Lifting des paupières

Recommandations préopératoires : il est déconseillé d’effectuer l’intervention pendant la période des menstruations (2 jours avant et les 2 premiers jours des menstruations)

14 jours avant l’intervention chirurgicale prévue, vous ne devez pas. :

  • Prendre des médicaments qui interfèrent avec la coagulation du sang tels que les salicylates, l’Aspirine, l’Acard, la vitamine E, éviter l’ail, le gingembre et le ginseng.
  • Arrêter de fumer des cigarettes 2 semaines avant et 2 semaines après l’intervention
  • Ne pas boire d’alcool pendant au moins 3 jours avant l’intervention

Il est contre-indiqué de bronzer votre visage pendant les 14 jours précédant le traitement. Il est conseillé de prendre du Rutinoscorbin ou de l’Aescin 2 comprimés le matin et 2 comprimés le soir pendant 14 jours avant le traitement. Aucun maquillage et aucun fond de teint, mascara ou crème ne doit être appliqué le jour de l’intervention. Les résultats des tests doivent être effectués environ 14 jours avant le traitement – les traitements ne sont effectués que si les résultats des tests sont corrects.

Tests avant le traitement :

  • morphologie,
  • INR,
  • ECG chez les patients de plus de 40 ans.

Combien de temps dure la convalescence après une opération ?

La plupart des patients reprennent une activité normale 7 à 10 jours après l’intervention. Les ecchymoses et le gonflement résultant de l’intervention disparaîtront dans les 3 à 4 semaines. Pendant les 48 heures qui suivent le traitement, il est recommandé d’utiliser des compresses rafraîchissantes, qui réduisent les ecchymoses et le gonflement autour des yeux. Une activité physique quotidienne, comme la marche, est recommandée car elle accélère le processus de guérison.

Plastie des paupières – Quand l’effet sera-t-il visible ?

Les résultats de la procédure sont visibles après quelques semaines. Ce n’est qu’alors que vous pourrez évaluer la symétrie des cicatrices postopératoires, la forme des yeux ou l’expression du visage.

Dans la plupart des cas, tant le patient que le médecin sont satisfaits des résultats.

Dans le cas où le patient présente des contre-indications à la chirurgie ou que la paupière tombante est d’un faible degré, vous pouvez envisager une procédure Pelleve, elle est totalement indolore et non invasive. De plus, la procédure Pelleve peut être réalisée après une plastie des paupières, par exemple pour remonter les sourcils ou pour égaliser d’éventuelles asymétries.

Plastie des paupières au laser – correction des paupières tombantes moyens :

  • Une guérison plus rapide
  • Un plus bel aspect de la cicatrice après l’opération.
  • Courte convalescence
  • Absence d’hématomes

Quelles sont les complications possibles ?

Comme toute intervention chirurgicale, la blépharoplastie comporte un risque de complications. Cependant, ils sont rares. Il s’agit d’infections, de saignements, de sécheresse oculaire, de régurgitation des paupières, de rétraction des paupières inférieures.

Quelles sont les contre-indications à l’opération ?

Les contre-indications sont les suivantes : infections récurrentes des paupières, maladies systémiques graves, état après chimiothérapie, troubles psychiatriques. Une prudence particulière s’impose chez les patients souffrant de diabète avancé et de troubles de la cicatrisation.

Paupières tombantes

Une paupière tombante, d’où vient-elle ?

Avec l’âge, la quantité de collagène et d’élastine dans la peau diminue. Ce sont des protéines qui donnent à la peau son élasticité et sa résilience. La perte de ces protéines entraîne une désorganisation de la structure du derme. La peau devient plus fine, plus faible et moins élastique. Cela se manifeste par des changements facilement perceptibles au niveau des paupières, où des rides apparaissent et où le regard prend un aspect triste et fatigué. Une quantité excessive de peau sur les paupières supérieures provoque un affaissement de la paupière, et le visage perd son éclat d’antan. La solution traditionnelle est la blépharoplastie – une intervention chirurgicale visant à corriger les imperfections des paupières. Le but de l’intervention pratiquée sur les paupières supérieures est d’éliminer l’excès de peau, le muscle étiré et l’excès de tissu graisseux.

Traitement des paupières tombantes – Procédure

La chirurgie des paupières est réalisée sous anesthésie locale ou générale, selon les préférences du patient et les indications médicales. Avant l’intervention, le chirurgien marque sur la peau du patient les endroits où il va pratiquer des incisions. Ensuite, il/elle administre l’anesthésie et commence l’opération. L’opérateur pratique les incisions le long des plis naturels des paupières, de sorte que les cicatrices après l’opération sont à peine visibles.

 

Avoir un devis déménagement

Vous devez déménager et vous ne savez pas par où commencer ? Vous n’avez pas toujours besoin de faire appel à des entreprises spécialisées pour vous faire payer. Juste quelques précautions pour vous organiser.

Voici quelques conseils utiles pour organiser un déménagement efficace et économique.

1. Procurez-vous des boîtes de toutes tailles.

Les boîtes sont essentielles dans un déménagement et vous en aurez besoin de beaucoup. Ils peuvent être achetés auprès des entreprises, mais il est préférable de recycler ceux du supermarché. Pour les vêtements qui doivent être suspendus au portemanteau, il est conseillé d’avoir des boîtes spéciales pour “vêtements suspendus”, principalement des vestes et des manteaux.

2. Scellez et marquez les boîtes.

Préparer les boîtes en les scellant par le bas avec du ruban adhésif, en donnant plusieurs tours de ruban si le contenu est lourd. Utilisez toujours un marqueur pour indiquer les objets contenus dans les boîtes : une fois que vous aurez déballé, ce sera plus facile !

Voir : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Déménagement

3. Placez les objets lourds dans de petites boîtes.

Livres, fers à repasser, stéréos : créez une boîte pour chaque objet lourd, il sera plus facile de les transporter. En outre, envelopper les objets de valeur dans un matériau résistant aux chocs (polystyrène, caoutchouc mousse, éponge….). Ce n’est jamais assez !

4. Placez les objets fragiles dans des boîtes de taille moyenne.

Placez des objets fragiles (tels que des appareils photo, des appareils électroniques, des vases, des thermos, etc.) de façon à ce que ceux du dessus n’endommagent pas ceux du dessous et remplissez les espaces vides avec un emballage résistant aux chocs (même le papier qui a été emballé est bien) !Assurez-vous qu’il n’y a pas de contact entre les différents objets : il suffit de laisser tomber la boîte pour s’assurer que quelque chose se brise à l’intérieur… alors attention !

5. Les grandes boîtes sont destinées aux objets encombrants.

Peluches, valises, sacs à dos, couvertures, coussins, draps : tout ce qui est d’une certaine taille doit être inséré dans de grandes boîtes. Dans ce cas, il n’y a pas besoin d’une attention particulière, ce ne sont généralement pas des objets qui peuvent être facilement endommagés.

6. Peintures et cadres toujours verticalement.

Si votre maison a plus d’œuvres qu’un musée d’art moderne, ne paniquez pas. Répétez-les dans de grandes boîtes, verticalement et enveloppées dans du matériel d’emballage qui préservera la toile et les cadres des rayures et des rayures. Par-dessus tout, regroupez-les dos à dos !

7. Utilisez les chariots de transport.

Certaines boîtes peuvent être transportées à la main, mais pour les plus fragiles et les plus lourdes, il est préférable d’utiliser un chariot de transport. Placez-les avec précaution, sans précipitation. En faisant les choses calmement, vous éviterez de faire tomber des boîtes et de casser des objets à l’intérieur.

8. Allez chercher de l’aide !

Si vous avez opté pour le “bricolage”, trouvez la bonne main-d’œuvre (les amis et la famille sont les premiers à appeler), peut-être en leur donnant un petit encouragement pour l’effort : si vous ne voulez vraiment pas payer à l’heure, offrez-leur un dîner ! Motivés, ils travailleront mieux… Obtenez aussi tout le matériel d’emballage, les transporteurs et les ascenseurs. Si vous habitez à l’étage, vous devrez appeler une compagnie de location de machines.

9. Si vous choisissez un déménagement clé en main, faites attention à l’entreprise.

Le déménagement clé en main est certainement le plus cher, mais vous n’aurez à penser qu’à l’emballage. Dans ce cas, cependant, pour éviter la tricherie, méfiez-vous de ceux qui présentent des estimations trop basses, mais surtout, publions un devis détaillé. De plus, comparez plus d’offres et privilégiez ceux qui vous donnent ce dont vous avez besoin, au juste prix !

10. Exposez toute la paperasse bureaucratique.

Données personnelles, taxes, taxe sur les déchets, électricité, téléphone, internet, gaz, assurance. Le déménagement de la résidence exige beaucoup d’efforts pour s’occuper de toute la paperasse. Et rappelez-vous que tout doit être fait dans les 20 jours suivant le transfert !

Et 10 conseils de plus :

1. Commencer tôt

Commencez à vider les étagères, les tiroirs et les armoires bien à l’avance. C’est incroyable la quantité d’objets qui s’accumulent au fil des ans et que nous oublions que nous possédons. Beaucoup de ces objets que vous avez perdus de vue il y a des années en les stockant dans un endroit sûr, pour les oublier un instant plus tard. Le conseil, dans ce cas, est de jeter les déchets qui ne sont pas réutilisables et de donner les objets dont vous n’avez pas besoin ; non, vous n’en avez pas besoin, vraiment, si vous n’y avez pas pensé pendant des années il est clair que vous n’en avez pas besoin, vous les emporteriez avec vous en créant un encombrement et un poids inutiles pour les remettre dans un tiroir de la nouvelle maison et les oublier à nouveau. Dans chaque ville, il existe des groupes sur les réseaux sociaux avec des milliers de membres qui se consacrent à donner des objets dont vous n’avez plus besoin mais que quelqu’un d’autre pourrait trouver utiles, profitez-en !

2. Renoncez aux chaussures, aux sacs et aux vêtements que vous ne portez plus

Il en va de même pour les vêtements, les chaussures et les sacs. Faites don à une œuvre de bienfaisance du pantalon que vous portiez au lycée. Vous le portez depuis dix ans maintenant, dans l’espoir d’y revenir. Et même ce pull excentrique que vous avez acheté lors d’un shopping compulsif avec la promesse de le porter lors d’une occasion spéciale, vous n’en avez pas besoin, il porte toujours l’étiquette. C’est difficile, mais avant un déménagement, il faut se débarrasser de tout lest éventuel, et dans ce cas, vous pouvez aussi faire un beau geste en vous adressant à des associations sérieuses qui s’occupent de donner des vêtements aux personnes dans le besoin.

3. Commencer à mettre en boîte

Une fois que vous vous êtes débarrassé des charges inutiles, commencez à tout mettre en boîte. Commencez un peu à l’avance pour ne pas vous retrouver quelques jours avant le déménagement avec une maison entière à emballer : une telle situation pourrait gravement nuire à votre équilibre psychologique. Commençons par les objets que vous n’utilisez pas tous les jours, mettez dans des boîtes les livres que vous avez déjà lus, les casseroles et la vaisselle que vous n’utilisez pas tous les jours et les vêtements de la saison dernière dont vous n’avez pas besoin maintenant.

4. Où peut-on trouver des cartons pour le déménagement ?

Mais où trouver toutes les boîtes dont vous avez besoin ? Si vous avez fait appel à une entreprise de déménagement, vous recevrez de nombreuses boîtes de différentes tailles. La plupart des entreprises fournissent également des boîtes hautes avec un support pour suspendre les vêtements directement sur leurs cintres, ce qui est très pratique car ils ne se froissent pas et la transition de la garde-robe à la caisse est vraiment rapide et facile. Si vous n’avez pas engagé d’entreprise et que vous avez opté pour un déménagement de type “bricolage”, prenez des dispositions avec le supermarché le plus proche de chez vous, demandez le moment où ils mettent les cartons dehors pour les jeter et allez les chercher.

5. Comment déplacer des meubles

Si vous possédez tous les meubles de votre maison, il est presque inévitable que vous deviez faire appel à une entreprise de déménagement spécialisée. Choisissez soigneusement une entreprise, contactez plusieurs d’entre elles et évaluez calmement les prix et les services, en choisissant celle qui vous convient le mieux. Cette étape doit également être effectuée bien à l’avance afin de disposer du temps nécessaire pour les évaluations appropriées.

6. Comment éviter les accidents pendant le déménagement

Comment pouvez-vous éviter que vos biens ne se cassent pendant le déménagement ? Il suffit d’un peu de soin et de précision. Enveloppez les objets fragiles un par un dans du papier absorbant souple pour amortir les chocs (pour les verres et les tasses, par exemple) ou utilisez du papier bulle. Avec un crayon-feutre, écrivez sur chaque boîte ce qu’elle contient, afin qu’elles soient transportées avec plus de délicatesse lorsqu’il s’agit d’objets fragiles et que d’autres boîtes ne soient pas posées dessus.

7. Comment transporter des téléviseurs, des chaînes stéréo et des ordinateurs sans les casser

Comment puis-je transporter mon téléviseur, ma chaîne stéréo, mon ordinateur et d’autres équipements technologiques sans qu’ils ne se cassent ? Là encore, cela demande beaucoup de précautions. Si vous avez fait appel à une entreprise de déménagement, les déménageurs emballeront votre télévision et vos autres équipements dans du papier bulle. Les déménageurs les plus prudents utilisent des couvertures spéciales qu’ils enroulent autour de vos objets, tout en les enveloppant dans du papier bulle. Lorsque vous contactez l’entreprise que vous souhaitez utiliser, demandez-lui également quel type d’emballage elle utilise et demandez-vous si cela vous donne un sentiment de sécurité.

8. La maison est bondée, et maintenant ?

Une fois que vous avez fait vos valises, n’oubliez pas de mettre de côté un grand sac dans lequel vous pourrez ranger les draps utilisés la veille du déménagement, ainsi que les objets personnels et de toilette que vous utilisez quotidiennement.

9. Dernière visite de la maison

N’oubliez pas, une fois que vous avez vidé votre maison, de faire un dernier tour pour vous assurer de ne rien oublier dans les coins cachés.

10. Dernier conseil

Concentrez-vous sur la beauté de la nouveauté ! Déballer vos affaires sera épuisant, mais vous pourrez réinventer votre espace, votre vie quotidienne et vous-même.

Cannabidiol en questions

Dire “Cannabidiol” n’est pas une erreure ! Il désigne plutôt une substance qui est exceptionnellement bénéfique pour l’organisme. Plus connu sous l’acronyme “CBD”, le cannabidiol est ce qui rend les inflorescences du chanvre sativa si précieuses.

C’est précisément pour les raisons mentionnées ci-dessus que nous avons choisi de consacrer une section spéciale aux effets du cannabidiol afin d’expliquer, de manière plus détaillée, ce qui se passe dans notre corps suite à la consommation de substances contenant du cannabidiol, et afin de sensibiliser tous ceux qui veulent acheter des produits en contenant directement dans notre boutique en ligne.

Nous avons, entre autres, relevé les doutes et les questions que les utilisateurs et les clients nous ont posées sur cette substance et, ci-dessous, nous allons rapporter toutes les questions les plus courantes sur le cannabidiol.

Vous avez donc entre les mains un guide intéressant que nous vous recommandons de lire attentivement, et que vous pouvez rappeler quand vous le souhaitez, afin d’avoir toujours sous contrôle les principales informations qui vous permettront une consommation consciente et sûre de ces produits. C’est parti !
Les effets du CBD : quels sont-ils ?

Si vous vous demandez quels peuvent être les effets du CBD sur les plantes, sachez que … il a tendance à vous faire sentir bien et heureux, ce qui détermine une sensation de bien-être mental et physique, une relaxation musculaire, une disparition de la nervosité et de la mauvaise humeur, et pas seulement !

Si tout cela vous semble extraordinairement bon, sachez que le cannabidiol présente effectivement tous ces avantages et que, dans certaines limites, il est également possible de l’utiliser sous forme de cannabis légal, bien que ce chanvre médical ne puisse certainement pas être assimilé au cannabis léger.

Soyons clairs, le CBD ne peut pas être la solution au problème, ni la panacée pour tous les maux, mais nous le décririons plutôt comme un remède naturel viable pour de nombreux malaises. En outre, il existe des avantages supplémentaires que vous ne devez pas sous-estimer, notamment le fait que la consommation de cette substance présente l’avantage d’être totalement légale.

Après cette introduction, examinons de plus près les caractéristiques, les effets et les conséquences du CBD, en tenant compte des questions les plus fréquemment posées par nos lecteurs, afin que les réponses que nous avons fournies puissent servir d’aide à tous ceux qui les recherchent.

Ensuite, si vous envisagez déjà de consommer des produits à base de CBD, sachez que les effets secondaires sont pratiquement absents, et il ne vous sera pas commode de croire ceux qui vous disent que c’est une drogue, car – non seulement c’est totalement légal – mais c’est aussi sans danger. Quoi qu’il en soit, plus précisément, voyons à quoi peut servir l’utilisation du CBD !
Effets bénéfiques de la maria

Les effets bénéfiques de l’huile de CBD ou d’autres produits de cette catégorie sont nombreux. Essayons de les résumer :

Antipsychotique,
Antiépileptique,
Antinausée,
Analgésique,
Anti-inflammatoire,
Relaxant,
Calmant,
Anti-douleur,
Anxiolytique.

En y regardant de plus près, il s’agit d’une liste vraiment extraordinaire, que nous vous recommandons de consulter dès maintenant afin de comprendre comment vous pouvez bénéficier des produits que vous trouverez dans notre boutique en ligne.

Mais voyons ensemble ce qui se passe avec la prise de substances contenant du CBD (effets du cannabidiol), et quels sont les effets sur l’organisme et le potentiel thérapeutique.

Pour ce faire, nous rappelons que le cannabidiol correspond à 40% de l’extrait de cannabis et, en ce qui concerne le CBD, les effets prouvés sont sans aucun doute ceux antipsychotiques car son action au niveau du cerveau détermine la prévention de la détérioration d’une substance dans notre cerveau et cela permet de diminuer la douleur et de réguler les humeurs.

Pour cette raison, son utilisation devient bénéfique dans les cas où vous avez besoin de tranquillité ou lorsque vous avez besoin d’un antidouleur.
Effets secondaires du cannabis

Dans l’analyse du CBD, les effets bénéfiques sont évidemment très étendus, établis et bien connus. Toutefois, dans un souci d’information correcte et responsable, il convient également de préciser que, dans le cadre d’une consommation régulière de substances contenant du CBD, des effets secondaires peuvent être au rendez-vous.

En fait, le cannabidiol peut être considéré comme absolument sûr s’il est pris sans dépasser les doses autorisées. Si une trop grande quantité de CBD est consommée, les effets secondaires suivants peuvent survenir après un court laps de temps.

Parmi les plus fréquentes, citons

Somnolence,
Sensation de bouche sèche,
Abaissement de la pression sanguine.

Il s’agit donc d’effets secondaires très limités, que toutes les personnes ne ressentent pas, et que vous pourriez même ressentir très légèrement. Bien sûr, pour les nouvelles mères, l’utilisation du CBD n’est pas recommandée pendant la grossesse ou l’allaitement !
Effets du CBD : FAQ

Ici, sur CBD Express, en ce qui concerne le CBD, nous sommes toujours heureux de partager tout ce que vous devez savoir sur ces produits afin de vous rapprocher de la consommation la plus utile et la plus informée.

Précisément parce que nous aimons être extraordinairement transparents, nous avons voulu rendre publiques ci-dessous quelques questions, et les réponses qui en découlent !

Q : Est-il vrai qu’avec la consommation de CBD, on constate des effets immédiats dans la diminution du nombre de cigarettes fumées dans la journée ? Et si oui, quels produits pourrais-je choisir ?

En fait, il n’existe pas d’études scientifiques confirmant que l’utilisation de substances comme le CBD entraîne une moindre dépendance à la cigarette. Cependant, beaucoup de nos utilisateurs nous ont dit que lorsqu’ils utilisent certains de nos produits, leur envie de fumer diminue. Beaucoup ont confirmé qu’ils ont même réussi à réduire de moitié le nombre de cigarettes qu’ils avaient l’habitude de fumer au cours d’une journée entière, avec des effets bénéfiques.

Si vous envisagez d’acheter de la marijuana en ligne pour la première fois et que votre objectif est de réduire le nombre de cigarettes que vous fumez ou, mieux encore, de vous défaire de l’habitude de fumer, nous vous recommandons d’essayer des produits à faible teneur en CBD.

Parmi les différents types, vous pouvez choisir d’acheter le cannabis Light “Therapy” qui contient un peu moins de 15% de CBD et 0,5% de TCH. Avec Orange Bud et Cannatonic, nous allons jusqu’à 16% et, si vous voulez quelque chose d’aigre et d’agréable, idéal pour la saison estivale, vous pouvez acheter Lemon Skunk qui a un peu moins de 18% de CBD. Cependant, dans tous les cas, ce sont des produits de grande qualité et totalement sûrs !

Q : Je suis très anxieuse et, malheureusement, je fais des crises de panique, surtout à l’extérieur et au contact des gens. Quel produit dois-je acheter pour optimiser l’efficacité du CBD, y compris ses effets ?

Vous êtes au bon endroit, au bon moment ! Nous supposons, étant donné la question, que vous êtes conscient de l’extraordinaire pouvoir que le CBD et ses effets peuvent exercer sur le corps et le système nerveux central, précisément pour réduire ou éliminer complètement l’anxiété, la panique et les phénomènes connexes.

Tout d’abord, précisons que le CBD est un cannabinoïde qui agit à l’inverse du THC. Il s’agit donc, plus précisément, d’un composant non psychoactif qui tend à stimuler certains récepteurs, provoquant des effets bénéfiques dans le traitement de l’anxiété, de la psychose et de tous les troubles ayant trait au système nerveux.

Par conséquent, nous pourrions recommander des produits contenant une bonne dose de CBD pour des effets immédiats sur les attaques de panique et les situations d’anxiété : certainement, le produit “Pinapple” avec une quantité de CBD jusqu’à 26% et 0,5% de THC sera très valable. Si vous voulez d’abord essayer quelque chose d’encore plus léger, vous pouvez essayer le “Bubble GUM”, qui est moyen avec moins de 20% de CBD.

Q : Je suis indécis sur ce que je dois acheter, car j’aime changer et ne pas fumer la même chose avec le même pourcentage de CBD. Des recommandations ?

Dit comme ça… c’est un peu difficile de donner des conseils ! Vous devriez vous orienter principalement sur des goûts personnels et donc subjectifs. Vous pourriez, par exemple, acheter des produits ayant des caractéristiques différentes et, en même temps, peut-être avec des pourcentages différents de CBD.

Dans notre boutique en ligne, nous proposons une offre spéciale pour un stock d’inflorescences entièrement naturelles, dans lequel vous trouverez 6mg “Bubble GUM”, 6mg “Diesel” et 3mg “Bubble Hush”, garantissant ainsi un assortiment de qualité parfaite. Le CBD est présent dans différents pourcentages et nous pensons que cela pourrait être pour vous !

Q : Effets du CBD : si je prends du CBD, puis-je conduire ?

Comme nous l’avons dit à maintes reprises, nous ne vendons que des produits légaux, sûrs et de qualité dans cette boutique. Tout ce qui est disponible est une garantie de respect des conditions établies par la loi qui n’est jamais transgressée.

Justement, une fois de plus, nous vous répondons directement : le CBD, n’étant pas psychoactif, ne présente aucune contre-indication et, par conséquent, vous pouvez conduire en toute sécurité !

Quoi qu’il en soit, si vous voulez être encore plus prudent et minutieux, les premières fois que vous procédez à la prise de ce produit, vous pouvez essayer d’éviter d’effectuer des actions qui nécessitent une concentration supplémentaire spécifique. Vous aurez ainsi tout le loisir de comprendre les réactions de votre corps !

Q : CBD : Effets après combien de temps ?

C’est l’une des questions que nous attendions et dont la réponse varie en fonction du mode d’administration du produit !

Dans tous les cas, si vous achetez une de nos souches, en général, les effets commencent déjà à se faire sentir après 20/30 minutes.

Q : Je suis un amoureux de votre boutique mais en ce qui concerne le CBD, je voudrais vous demander un conseil : quel est le produit de meilleure qualité que vous recommanderiez ?

A la lecture de la question, la réponse la plus spontanée était “tous”. Ce n’est pas un hasard, mais toutes les variétés répondent à des besoins différents et restent d’une qualité exceptionnelle. Nous pouvons vous proposer le “Gelato” qui, avec un peu moins de 25% de CBD, est la variété “Premium Quality”, particulièrement appréciée par nos clients également pour son goût d’agrumes.

Q : Je souffre de migraines et de douleurs menstruelles. Une de mes amies m’a dit qu’elle l’a résolu avec du cannabis léger et que, grâce au CBD, elle a constaté des effets bénéfiques après seulement une semaine. Un produit qui contient une quantité moyenne de CBD, qu’est-ce que ça peut être ?

Oui, c’est vrai. De très nombreuses personnes achètent nos produits à des fins purement médicinales et, au vu des réactions, il est évident qu’ils pourraient fonctionner. Le CBD tend à neutraliser toute douleur et, sans surprise, est également utilisé dans le traitement de maladies graves telles que la sclérose en plaques.

Pour le conseil que vous nous avez demandé, nous pouvons répondre qu’en fait, vous pouvez vous fier librement à vos goûts et choisir le produit qui vous convient le mieux. Si vous souhaitez des conseils plus précis, vous pouvez opter pour Harlequin, que vous trouverez dans notre boutique en édition limitée et qui connaît un grand succès, ou pour le best-seller Strawberry, qui vous donne beaucoup d’énergie.

Pour toutes informations strictement médicale vous devez consulter votre médecin traitant !

Voir : https://topcbd.ch

Comment sauver son couple en crise

Couple en crise : comme les signaux d’alarme

Des couples qui se quittent après des années et deux ou trois enfants, des projets familiaux et d’avenir qui s’envolent souvent à la surprise générale (” Mais comment ? ! Vu de l’extérieur, ils ne semblaient pas être en crise “) : nous connaissons de nombreux cas de ce genre.

Celui qui vit une relation de couple stable sait par expérience qu’il y a des moments plus difficiles et à mon avis, il ne s’agit pas de les laisser devenir la continuité quotidienne de la relation.

Quel est le moment de non-retour quand un couple s’effondre ? Comment le remarquer à temps ?

Nous avons demandé à Stella Coach en vie amoureuse quels sont les signes d’avertissement sans équivoque devant lesquels un couple doit s’inquiéter… et s’activer.

Quels sont les signaux clairs qui devraient alerter le couple ?

Certainement certains détails de la vie quotidienne du couple, comme ne plus attendre que le partenaire dîne ensemble, se disputer pour des broutilles, vouloir sortir plus avec des amis qu’avec son partenaire ou compagnon, ne pas se donner plus d’attention, mais surtout cesser de se parler ou de se confronter.

Au fond, le signal sans équivoque qui identifie un couple en crise n’est pas à l’intérieur du couple. Oui, c’est vrai, vous comprenez bien, si le couple est en crise, je ne le comprends pas de la part du couple, mais je le comprends de moi-même. Le couple entre en crise lorsque l’un des deux partenaires (ou les deux) n’est plus bien avec lui-même, il se sent déprimé ou étouffé par le couple parce qu’il n’est plus bien dans cette relation, il a le sentiment de ne plus être lui-même, de perdre son identité.

Mon conseil en tant que coach dans ce cas est de pouvoir se parler plus souvent, en consacrant au moins un quart d’heure par jour à reconnaître vraiment comment sont les choses. Demandons-nous : “Sommes-nous heureux ?”.

N’oublions jamais que le couple est composé de deux personnes, deux âmes, deux corps et deux personnalités. Si l’un d’eux perd son identité, le couple entre inexorablement en crise.

Y a-t-il un signal plus inquiétant que les autres ? Dis le réveil qui nous avertit de nous mettre à l’abri ?

Bien sûr, quand on sent qu’on perd de l’intérêt, de la passion. Lorsque nous nous retrouvons plus souvent à nous résigner, à être indifférents et à faire les choses bien plutôt que de décider pour notre propre bien-être. C’est le signe évident qu’il y a une crise.

En présence de ces symptômes, y a-t-il un moyen de se rétablir ou est-il déjà trop tard ? Lire un horoscope est pas bien utile !

Malheureusement, il est fort probable que nous soyons dans un état de crise plus qu’avancé. C’est une question de moments pour qu’il soit trop tard. En travaillant dur et peut-être en obtenant l’aide d’un entraîneur, vous pouvez réussir, mais le but commun doit être de vous trouver vous-même. Au fond, un problème que tous les couples en crise (et je souligne tous) ont, est lié à la communication. Et si pour sauver votre couple en crise vous en veniez au vibromasseur ? Quelques exercices pour le faciliter pourraient vous aider à parler et même à mieux vous connaître.

Je propose un exercice à cet égard : acheter deux cahiers blancs, un pour chacun. Pendant un mois, essayez de noter trois moments de la journée qui mériteraient d’être revécus et trois moments de la journée que vous ne voulez pas revivre (faites un effort, cherchez-les !) et à la fin du mois, échangez les carnets.

Le fait d’avoir écrit vous aura probablement permis de voir votre situation de façon un peu plus objective et de mieux vous connaître. Quand l’échange aura lieu, il y aura sûrement beaucoup de “mais je n’ai pas compris”, “je ne pensais pas que…” et peut-être même une “excuse” et tout cela pourrait nous faire comprendre quelque chose de plus sur notre partenaire.

Les médias sociaux, l’Internet, le fait d’être souvent connecté au Net par le biais de téléphones portables et de tablettes exacerbe la crise en éloignant davantage les couples et en rendant le dialogue plus difficile ?

Selon une recherche anglaise de l’Université d’Oxford, l’utilisation des réseaux sociaux comme forme de communication serait l’une des principales causes des crises des couples. D’une analyse attentive, il ressort fortement, comment l’utilisation des réseaux sociaux peut être une cause de problèmes pour le couple lui-même. On ne parle pas seulement de trahisons, mais surtout de la manière dont les relations, par ce moyen, se traduisent en idéalisations et en fantasmes, de manière à aboutir à la construction d’une vie parallèle, dans laquelle trouver une échappatoire à la vie réelle, mettant évidemment encore plus de difficultés de communication dans le couple. (par exemple : ” tu ne me comprends pas et plutôt que de me confronter à toi, je me réfugie dans ma vie virtuelle où je me sens plus appréciée “).

Contraception et maladies

Méthodes contraceptives efficaces. Les méthodes contraceptives sont divisées en deux catégories : hormonale et mécanique. Les hormonales concernent la pilule et le patch transdermique, tandis que les mécaniques concernent les préservatifs. Malheureusement, ce que j’appelle -les non-méthodes- sont très répandues, le coitus interruptus qui consiste à enlever le pénis avant l’éjaculation. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles on dit que ce n’est pas une méthode : tout d’abord parce que cela suppose une bonne maîtrise de soi et que les statistiques disent que le coït interrompu échoue dans 20 % des cas, et aussi parce que cela ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles. Il existe également une pilule de contraception d’urgence, la pilule du lendemain, mais il est très important de ne pas confondre cette pilule avec une méthode de contraception ; elle doit être prise dans les cas où les rapports sexuels ont lieu en cas de fécondation. De plus, la pilule n’est pas efficace si l’ovule a déjà été implanté.

En ce qui concerne les maladies sexuellement transmissibles, elles peuvent être transmises non seulement par les rapports génitaux, mais aussi par les rapports anaux ou oraux. Ces maladies peuvent toucher aussi bien les hommes que les femmes, mais les statistiques nous indiquent qu’elles sont plus fréquentes chez les femmes et les adolescents (moins de 25 ans). Ils peuvent provoquer des écoulements génitaux, des démangeaisons, des brûlures, une gêne pour uriner ou être asymptomatiques. Parmi les maladies les plus courantes, on trouve l’hépatite, qui provoque une cirrhose ou un cancer du foie.

Désinformation

L’une des caractéristiques les plus fréquentes de la sexualité à l’adolescence est la tendance à associer la drogue et l’alcool à l’activité sexuelle, avec l’idée qu’ils peuvent améliorer les performances ou diminuer l’anxiété. À long terme, la consommation d’alcool diminue le niveau de testostérone dans le sang, ce qui peut entraîner des difficultés d’érection. Une autre caractéristique est la désinformation concernant le contenu de la sexualité, par exemple un commentaire d’une adolescente disant que pour ne pas tomber enceinte, il suffisait de se laver ensuite avec du coca-cola ou de faire l’amour debout ou dans l’eau. Pour les jeunes, la désinformation est plutôt valable pour l’utilisation de matériel pornographique qui les conduit à penser que la sexualité devrait être vécue de cette façon, au lieu de cela l’amour est un espace de rencontre et de partage.